VISALE : Tout ce que vous devez savoir sur cette garantie locative innovante

La garantie VISALE (Visa pour le Logement et l’Emploi) est un dispositif de cautionnement gratuit, mis en place par Action Logement. Elle permet à des milliers de locataires d’accéder plus facilement à la location, tout en sécurisant les propriétaires bailleurs. C’est une solution pratique et efficace pour répondre au casse-tête souvent rencontré entre bailleurs et locataires. Mais comment fonctionne-t-elle? Qui peut en bénéficier? Et quels sont ses avantages et limites?

Comprendre le fonctionnement de la garantie VISALE

La garantie VISALE est une caution accordée par Action Logement au locataire qui permet de couvrir le paiement du loyer et des charges locatives de la résidence principale. En cas d’impayés, Action Logement règle au bailleur les sommes dues puis se retourne vers le locataire pour se faire rembourser.

Ce dispositif intervient dès le premier jour d’impayé, sans franchise ni carence. Il prend en charge les loyers impayés pendant toute la durée du bail, dans la limite de 36 mensualités pour un logement vide ou meublé. Pour un logement en colocation, chaque colocataire bénéficie d’une garantie individuelle.

Les conditions d’éligibilité à la garantie VISALE

Pour bénéficier de la garantie VISALE, il faut être salarié du secteur privé non agricole (hors fonctionnaires titulaires), entrant dans un logement pour y établir sa résidence principale. Les jeunes de moins de 30 ans (qu’ils soient salariés, étudiants ou non) et les plus de 30 ans en mobilité professionnelle peuvent également y prétendre.

L’autre critère est relatif au montant du loyer qui ne doit pas dépasser 1 500 euros à Paris et 1 300 euros sur le reste du territoire, charges comprises. De plus, il faut que le revenu net mensuel du demandeur soit supérieur ou égal à trois fois le montant total du loyer charges comprises.

Les avantages et limites de la garantie VISALE

L’un des principaux atouts de la garantie VISALE réside dans sa gratuité, tant pour le bailleur que pour le locataire. Elle offre également une sécurité importante aux propriétaires qui sont assurés d’être payés en cas d’impayés.

Cependant, ce dispositif présente aussi quelques limites. Tout d’abord, il ne couvre pas les dégradations locatives. Ensuite, bien qu’il soit accessible à un grand nombre de personnes, tous ne remplissent pas nécessairement les conditions d’éligibilité strictes imposées par Action Logement.

Tirer profit de la garantie VISALE : conseils pratiques

Pour optimiser l’utilisation de cette garantie, il est recommandé aux futurs locataires d’anticiper leur demande: elle doit être faite avant la signature du bail. Le certificat Visale doit ensuite être présenté au propriétaire lors de cette signature.

Pour les propriétaires bailleurs, accepter cette garantie peut être un véritable atout pour louer rapidement leur bien tout en minimisant les risques liés aux impayés.

‘La garantie Visale offre une réelle protection aux propriétaires tout en facilitant l’accès au logement à des profils souvent jugés trop risqués’, analyse Pierre Chevillard, responsable des études immobilières chez PAP.fr.

Ainsi donc, que l’on soit locataire ou propriétaire-bailleur, la garantie VISALE apparaît comme une solution intéressante à considérer dans le cadre d’une location résidentielle.