Aller au contenu

Comment financer votre investissement locatif ?

Un projet immobilier à but locatif est un chantier qui demande une attention particulière. Nécessitant un apport financier important, qu’il s’agisse de l’achat du bien ou de sa construction, les solutions pour la bonne marche du projet peuvent venir de tous les horizons. 

Se tourner vers une banque pour prendre un crédit

L’option de crédit bancaire est la plus utilisée pour la réalisation d’un projet immobilier. Les mensualités du prêt seront remboursées par les loyers. En vous tournant vers la banque, vous avez la possibilité de faire jouer les revenus imposables des loyers. En effet, les intérêts d’emprunt sont fiscalement déductibles de ce revenu. Vous pourriez donc bénéficier d’un prêt sans apport, d’un prêt in fine ou d’un prêt amortissable. L’octroie de l’un de ces prêts, par l’établissement financier, se fait en tenant compte de votre profil et du montant de votre emprunt. De ce fait, retrouvez plus d’infos sur beanstock.com.

Profiter de la défiscalisation pour financer votre projet

Il est possible de bénéficier du soutient étatique pour monter un projet immobilier à but lucratif. Le soutient de l’état se fait au travers de la défiscalisation du prix de revient de l’immeuble ou du bien. Il peut agir sous deux formes :

  • La première consiste en la réduction d’impôt. Celle-ci est annuelle et est calculée sur le prix d’achat du bien et la durée de sa mise en location. Deux lois peuvent intervenir ici. Notamment la loi Pinel en rapport au logement vide et la loi Censi-Bouvard sur les logements meublés. Tout de même, il est important pour une meilleure gestion, de se faire accompagner d’un expert pour ses conseils et son savoir-faire. 
  • La deuxième forme de défiscalisation se tourne sur le régime fiscal réel du bien immobilier. Dans ce registre, l’administration fiscale peut décider de faire appliquer la loi sur une partie du revenu locatif comme elle peut décider de ne pas l’appliquer.